POMPES À CHALEUR

Pour les pompes à chaleur nous collaborons avec la marque Waterkotte,  l'une des pionnières de la pompe à chaleur. Cette entreprise propose des produits performants et fiables, à un prix compétitif. Le service est à la hauteur de la qualité du produit.

LA CHALEUR NATURELLE

 

Les sources de chaleur sont partout : dans le soleil bien sûr, dans l'air, dans la terre, dans l'eau... Hélas, en hiver, leur température est trop basse pour une utilisation directe. Il faut la faire monter pour qu'elle suffise au chauffage ou à la production d’eau chaude sanitaire.

A l'instar d'un frigo qui produit du froid à partir de l'air ambiant, une pompe à chaleur (PAC) parvient, à l'aide d'un peu d'électricité, à élever la température des sources de chaleur naturelles (soleil, air, terre, eau) à la température souhaitée. 

PAC WATTERKOTTE.JPG

COMMENT ÇA FONCTIONNE ?

La compression

Le circuit interne de la pompe à chaleur contient un fluide spécial. On le retrouve d'abord sous une forme gazeuse. Un compresseur électrique resserre ce gaz comme dans un étau.  Il se réchauffe, sa température augmente. Certains modèles de PAC son équipés d’un premier échangeur qui récupère une partie de la chaleur de la vapeur à haute température (60°C) pour la préparation d’eau chaude sanitaire.

Le passage à l'état liquide

La vapeur chaude sous haute pression est refroidie dans un échangeur, appelé condenseur, dans lequel elle devient liquide. La chaleur récupérée dans ce processus se situe à une température de 30 à 35°C pour le chauffage.

La détente

Le fluide, liquide et toujours sous haute pression, est ensuite détendu brusquement à une pression plus basse. Sa température chute fortement.

Le passage à l'état gazeux

Le liquide très froid est introduit dans un second échangeur, appelé évaporateur. C'est là qu'il retrouve son état gazeux et qu'il extrait de la chaleur de l'environnement. Le cycle peut recommencer.

Le rendement

Souvent appelé "coefficient de performance" (C.O.P.), il dépend beaucoup de la différence entre la température du sol et celle du système de chauffage. Plus l'écart est grand, plus le rendement est bas.

Le C.O.P est facile à calculer. C'est le rapport entre la quantité de chaleur utilisée pour produire de l'eau chaude et chauffer sa maison, et la quantité d’énergie électrique consommée par la pompe à chaleur. Il peut varier selon les systèmes entre 3.5 et plus de 5.0. Dans ce dernier cas,  pour 1 kW d'électricité consommée, la maison reçoit 5 kW de chaleur.

Fig 4-10 PAC-10.jpg