LE SYSTÈME BASIC : UN PREMIER PAS VERS LE SOLAIRE

 

Adaptable partout, le système BASIC est aussi simple qu'efficace.  Il permet  de couvrir par l'énergie solaire entre 30% et 80% de la production d’eau chaude sanitaire (ECS) des maisons et des immeubles. Un chauffe-eau conventionnel au gaz, au mazout ou une pompe à chaleur fournissent le solde de l'énergie nécessaire.

La production d'ECS représente une part de plus en plus importante du gâteau de l'énergie domestique. Les maisons sont de mieux en mieux isolées, les cuisinières, congélateurs ou ordinateurs de moins en moins gourmands: on chauffe moins, on consomme moins d'électricité. Mais on a toujours autant besoin d'eau chaude.

BASIC est rapidement rentable, avec un excellent retour sur investissement.

Comment ça fonctionne ?

BASIC_-system.jpg

Image interactive, découvrez les composants d'une installation avec système BASIC 

matin_BASIC_2.jpg

 

CAPTEURS SOLAIRES

THERMIQUES

 

ECHANGEUR THERMIQUE ENTRE LE CIRCUIT SOLAIRE (ANTIGEL+EAU) ET LE CIRCUIT D'EAU CHAUDE SANITAIRE

LE MATIN, L'ACCUMULATEUR D'EAU EST REMPLI D'EAU FRAÎCHE

LE MATIN, LA RESERVE D'EAU CHAUDE SANITAIRE EST AU PLUS BAS

SITUATION : LE MATIN, TEMPÉRATURE EN HAUSSE

La réserve d'eau chaude sanitaire est au plus bas, le système solaire thermique n'est pas encore en fonction

L'eau du réseau arrive dans votre maison à une température de 12 à 14°C. Grâce aux capteurs solaires qui sont parcourus d’un liquide caloporteur ( eau + antigel ), cette eau est réchauffée via un échangeur thermique entre l’installation solaire et le chauffe-eau domestique. L'apport solaire s'opère à la température la plus basse possible. On améliore ainsi leur rendement.

Le rôle de l'accumulateur de chaleur est comparable à celui d'une réserve. Dans une maison, on consomme de l'eau chaude par pointes. Le rayonnement solaire, lui, est beaucoup plus constant. L'accumulation dans un boiler permet de lisser ce déphasage et d'amener de l'eau chaude aux robinets à toute heure du jour ou de la nuit.

Les composants du système BASIC :

  • Les capteurs solaires

Le type et la surface des capteurs solaires dépendent de deux facteurs: l'endroit où on les installe, que ce soit sur le toit, sur la façade ou sur le sol, et la proportion annuelle d'eau chaude que l'on souhaite produire grâce à l'énergie solaire (taux de couverture solaire). 

Pour une couverture inférieure ou égale à 40%.  Le meilleur choix est un capteur plan sélectif sans vitrage. Il offre un très bon rendement à basse température et ne surchauffe pas en été.

Pour une couverture supérieure à 40%. On s'oriente vers un capteur plan vitré, éventuellement un capteur à tubes sous vide. Ils tirent le meilleur parti des hautes températures. Il faut alors choisir avec soin la capacité de stockage du chauffe-eau, pour profiter au mieux de la chaleur du soleil en été. 

  • Les chauffe-eaux

Quand consommez-vous l'eau chaude au quotidien?

Surtout en journée? 

C'est là que le soleil brille. On peut alors réduire le volume du chauffe-eau, d'autant plus que la proportion annuelle d'eau chaude produite par l'énergie solaire ne dépasse pas 40%. 
Pour une famille de quatre personnes: chauffe-eau solaire de 200 à 300 litres

Surtout le matin et le soir? 

Douche matinale ou bain en fin de journée... Ce profil de consommation se retrouve souvent dans les familles, qui souhaitent la plupart du temps couvrir plus du 40% de leurs besoins en eau chaude par le soleil. Dès lors, il ne faut pas tergiverser sur la capacité d'accumulation du chauffe-eau, et le prévoir assez grand.
Pour une famille de quatre personnes: chauffe-eau solaire de 400 à 800 litres.

  • Les régulations

Un régulateur compare constamment la température des capteurs à celle de la partie inférieure du chauffe-eau. Si la température des capteurs est plus élevée, il enclenche une pompe qui amène l'eau chaude dans le boiler. Sinon, il arrête le circuit.

Le second rôle de la régulation est d'éviter une surchauffe. Quand il y a beaucoup d'eau chaude et peu de personnes pour la consommer, par exemple pendant les vacances d'été, la température du chauffe-eau risque de monter trop haut. Le régulateur l'abaisse en faisant circuler l'eau dans les capteurs pendant la  nuit. 

Les paramètres de la régulation peuvent être pré programmés directement dans notre usine sur une carte mémoire SD. Elle peut ensuite être exploitée pour faciliter la mise en service de l'installation et son bon fonctionnement initial grâce à une approche systémique. 

Dans le système BASIC, la régulation offre également une autre possibilité. Grâce à la carte mémoire qui enregistre toutes les données, nous pouvons en tout temps effectuer une analyse du système ( production de chaleur des capteurs solaires, etc... )  et ainsi optimiser les réglages afin de faire fonctionner l'installation solaire de manière optimale dans la durée.